Politique

Avatar de l’utilisateur
Schmielden
Kiko
Kiko
Messages : 1155
Inscription : jeudi 09 déc. 2004 15:28
Localisation : Juste derrière toi !

Re: Politique

Message par Schmielden »

Quand on y réfléchit, les petits lutins blonds ont toujours eu une politique de nettoyage. :dem11: :dem12: :c018:
Within I'm dead, dead, dead, dead.
mordile
Eurynome
Eurynome
Messages : 248
Inscription : samedi 23 déc. 2006 5:02

Re: Politique

Message par mordile »

Fin bon, Sarko a quand même précisé auprès des industriels inquiets ce qu'il entendait pas développement durable...
Le développement durable, c'est la croissance, le développement, dans la durée, donc le développement durable pour M. Sarkozy, c'est de se donner les moyens de polluer plus longtemps... Malin !

Quant aux Allemands, il ne sont pas les seuls en Europe a compter bons nombres de citoyens engagés pour la préservation de ce qu'il reste dans ce bas monde... Les Anglais aussi, vont dans ce sens depuis très très longtemps... Une caractéristique des nations qui ont plein de choses à se reprocher ? (colonisations, esclavage, génocides...)

Petite anecdote au passage, chez nos voisins britanniques rien ne suscite plus de honte que de porter des grosses marques sur ces fringues (ex. Timberland en police 120 sur le devant d'un sweat)... Les jeunes français devraient en prendre de la graine...

En résumé, pas d'inquiétude à avoir, la taxe carbone c'est pas prévu par l'UMP... tout au moins ce ne sont pas les industriels qui la paieront et Mc Do pourra continuer à bien détruire les forêts (tout en prétendant le contraire) et à produire des emballages bien crades qu'on retrouve partout sur le bord des routes et ailleurs, alors haut les coeurs, c'est la fête ! :dem38:
Pain killer
angie
Moloch
Moloch
Messages : 91
Inscription : dimanche 04 mars 2007 1:02
Localisation : dans ton cul!!!!

Re: Politique

Message par angie »

mc do est a fond dans l'ecologie je sais de koi je parle croyez moi! pour ce qui est des emballages mc do ni est strictement pour rien c vous chers clients les crado qui balancez vos emballages dans la rue alors ne commencer pas a critiquez mc do je vais menervé :dem18:


ps: pour info mc do vient de mettre en place un systeme kil appel plan de propreté qui consiste a récompenser les 10 mcdo les plus ecolos chaques mois et ca comprend beaucoup de choses ( tri des ordures,consommation d'electricité, d'eau...)

alors on laisse mc do trankil? :dem06:
bonne fete a tous!
Avatar de l’utilisateur
kiko
Satan
Satan
Messages : 861
Inscription : vendredi 10 déc. 2004 14:29
Localisation : Melun

Re: Politique

Message par kiko »

hehehe, c'est le manager qui parle là !!!! :dem06:

En tout cas j'suis Ok avec toi Angie c'est pas le clown qui fout les emballages par terre mais les clients crado surement par manque de civisme et d'éducation.... Ca doit d'ailleurs être pour les même raison qu'ils bouffent si souvent là bas. :dem35:

Mais je suis pas du tout d'accord avec toi sur l'aspect développement durable de cette grande société américaine. On ne peux pas comparer les actions entreprise dans un pays et voir la chose d'une manière mondiale. A mon avis, les profits fait en France leur permette de faire cela mais qu'en est il dans les pays moins riche ou la marque s'installe? :dem20:
Et très honnêtement, utiliser autant de produits surgelé transformé (il faudrait voir les factures des usines sous traitantes) pour sa cuisine impose des conditions de transport/stockage réfrigéré qui consomme énormément d'énergie comparé au restaurant qui utilise plus de produits frais à transformé car cela fait partie du savoir faire.... Rien qu'en rapprochant ces deux facteurs à mon avis les petites économie de quelques restaurants de la chaine sont insignifiante... Mais bon le clown ne sortira jamais les factures, et tout le monde connait la transparence américaines en matière de provenance (aux US par exemple rien n'est obligatoire en matière d'étiquetage OGM... lobbies quand tu nous tiens). :dem16:
Fear is the oldest and strongest emotion of mankind
Avatar de l’utilisateur
Schmielden
Kiko
Kiko
Messages : 1155
Inscription : jeudi 09 déc. 2004 15:28
Localisation : Juste derrière toi !

Re: Politique

Message par Schmielden »

Et je parie que l'écologie est une vaste fumisterie généralisée. On se rendra compte dans quelques années qu'on nous a fait chier et culpabiliser là dessus, qu'on aura refait le monde autour d'un verre comme disaient les anciens, parce qu'au fond est-ce qu'un seul d'entre nous a des preuves, autres que ce que nous donnent les médias, qu'il y a un besoin écologique ?

Parce que ce qu'on oublie, c'est que l'écologie est un business très rentable depuis quelques années. Et ça donne une bonne image de marque !

Et si on doit soulever les problèmes du monde, vous avez pensé à la démographie ? Y a trop d'une espèce sur cette planète. Comme dit une chanson de Thanatos : "for a better world, suicide, suicide "
Within I'm dead, dead, dead, dead.
Avatar de l’utilisateur
kiko
Satan
Satan
Messages : 861
Inscription : vendredi 10 déc. 2004 14:29
Localisation : Melun

Re: Politique

Message par kiko »

Ouaip ya des contre reportage qui circulent sur le net à propos la corrélation entre le réchauffement climatique et le CO2.
Quand tu regarde ça tu sait plus qui a tort et qui a raison...
En tout cas l'écobuisness existe, je vends des caméras thermiques et je sais de quoi je parle. :dem14:
Fear is the oldest and strongest emotion of mankind
mordile
Eurynome
Eurynome
Messages : 248
Inscription : samedi 23 déc. 2006 5:02

Re: Politique

Message par mordile »

Laisser Mc Do tranquille, non, sérieux, vu mon intégrité et mes convictions, je peux pas, désolée... J'ai trop de venin à cracher.. :dem12:

Bref, hectares de forets pour la culture intensive de grains à destination du bétail, et toute cette viande jetée quotidiennement, c'est du gâchis de ressources, qu'il y ait ou non urgence écologique. D'ailleurs, si on se met à douter sur la question, qui remet en doute le fait que beaucoup ont faim dans le monde ???
Merci les gars pour arguer contre les vilains américains...
Quant à l' écobusiness, c'est une certitude... Par exemple, le personnage de Nicolas Hulot m'inspire beaucoup de sympathie, mais bon, ses gels douche Ushuaïa à la con avec tous les emballages que ça produit et tout le fric qu'il se fait, on ne peut pas dire qu'il évite de faire d'une pierre deux coups...
Je trouve dommage que les vrais écologistes, les partisans de la décroissance par exemple, ne soient pas aussi doués que Mc Do dans le domaine de la communication... :dem03:
Pain killer
Avatar de l’utilisateur
Schmielden
Kiko
Kiko
Messages : 1155
Inscription : jeudi 09 déc. 2004 15:28
Localisation : Juste derrière toi !

Re: Politique

Message par Schmielden »

Les partisans de la décroissance ????

C'est quoi cette connerie ? Ils sont suicidaires les mecs. Heureusement qu'ils savent pas communiquer.

Mais bon vu les propos qui se tiennent, vous adhérez quand aux témoins de Jéhova ?
Within I'm dead, dead, dead, dead.
mordile
Eurynome
Eurynome
Messages : 248
Inscription : samedi 23 déc. 2006 5:02

Re: Politique

Message par mordile »

Le pépin quand on parle politique, c'est la différence des opinions qui est toujours susceptible de générer des mots malheureux et la querelle inhérente à ce genre de ton.
Soit je retourne dans mon coin avec mes idées à la con, soit je me fait un plaisir d'argumenter plus avant les conneries avancées par les partisans de la décroissance.


Je vais me contenter d'inviter les curieux à faire la connaissance de Pierre Rabhi, un agriculteur et un penseur de renommée mondiale, adepte de la décroissance.
Et d'ajouter un commentaire personnel : il ne s'agit pas de retourner à l'âge de pierre, mais de consommer pour vivre et non de vivre pour consommer. Il s'agit de promouvoir la terre pour les paysans, et non pour les multinationales. De faire de l'individu un être accompli, entier, travailleur autant que contemplatif, et non un simple consommateur.
A mon sens, c'est avant tout une philosophie et d'un moyen de résistance.
Dans un monde fini, limité, la croissance exponentielle n'est pas possible. La croissance que le 20ème siècle a connu est due à l'utilisation des énergies fossiles. Qu'adviendra-t-il quand nous ne disposerons plus de l'or noir pour fabriquer la quasi intégralité de tout ce qui constitue notre mode de vie occidentale (nourriture comprise) ?
Peu de gens sont bien disposés à réfléchir dans ce sens, mais au moins vous saurez ce que décroissance signifie.

D'autres pistes sur http://www.dossiersdunet.com/rubrique14.html

Pour les témoins de Jehovah, franchement, je ne me suis pas posé la question, mais par quelqu'autre voie philosophique, je viens à penser comme eux en ce qui concerne le don de sang et d'organes, mais ça, ça mériterait certainement un post à part dans le forum Brainstorm.

Ha là là, heureusement que j'en ai rien à foutre de passer pour la tarée du coin... Que ceux qui veulent me mettre la camisole me laissent aussi libre de mes bafouilles que je les laisse dire ce qu'il veulent.
:dem06:
Pain killer
Avatar de l’utilisateur
kiko
Satan
Satan
Messages : 861
Inscription : vendredi 10 déc. 2004 14:29
Localisation : Melun

Re: Politique

Message par kiko »

La décroissance est loin d'être une connerie. Le therme en lui même n'est pas rassurant certes et il se veut un peu provocateur.
Mais la réalité économique et de ressources de notre planète montre bien que l'on ne peux croître continuellement et fuir vers l'avant dans des système qui sont de plus en plus incertain au niveau financier.
Certain pays on connus l'industrialisation ce qui leur a permis d'entrer dans une autre phase de développement qui ne garantie pas toujours un futur meilleur (ex : le nucléaire et le traitement des déchets).

La remarque de Mordile est pertinente quand à notre société de consommation et on peux faire l'analogie avec la technologie. Car c'est l'évolution industrielle et technologique qui nous a propulser en avant "la machine au service de l'homme pour un monde meilleur et un travail moins pénible". Et c'est cette même "évolution" qui par des jeux économique et sociaux servilise le travailleur qui se voit remplacé par la machine qui est plus rentable. Toujours dans ce type de système, l'évolution technologique devient nécessaire pour la stabilité et la continuité de celui ci.
Ce qui fait qu'a l'heure actuelle, si on suis le système de croissance, il faut innover constamment pour aller de l'avant (ex : le fameux ecobuisness)....

La question est : Jusqu'où ira cette course qui finalement n'est pas vraiment contrôlable ??? Quel en serons (et sont déjà pour certain cas) les excès ?? Finira t'on par vendre des sandwich kebab sur Mars ???? :dem03:

Pour cela des alternatives comme la décroissance sont pensées, et non imposées comme le système actuel qui nous pousse à consommer pour sa stabilité :dem17:
Fear is the oldest and strongest emotion of mankind
Avatar de l’utilisateur
Schmielden
Kiko
Kiko
Messages : 1155
Inscription : jeudi 09 déc. 2004 15:28
Localisation : Juste derrière toi !

Re: Politique

Message par Schmielden »

Faut que je me renseigne sur votre truc de décroissance.
D'après ce que je sais, et même les sociologue marxistes sont d'accord, la croissance économique est indispensable car une stagnation ou une régression (décroissance) signifie (car le terme croissance est avant tout un repère de l'état de santé économique d'un pays) que le pays produit des richesses. En cas de non croissance, cela veut dire que les richesses disparaissent (pour aller où ??? chez les voisins ? détruite ? )et donc les ressources diminuent pour la population. Cela conduit systématiquement (aucun exemple historique n'infirme ça !) à un état de lutte ouverte (guerre civile, invasion des voisins, révolution puis dictature car les ressources ne sont pas là et il faut faire régner l'ordre...) pour les ressources restantes.

Penser et vouloir une régression, ça signifie qu'on est armé et prêt à affronter les autres pour la situation à venir. Imaginer que chacun va être sympa et que tout le monde va se restreindre un peu ou partager, c'est être naïf et oublier que les hommes sont cupides, qu'en cas de détresse personnelle c'est l'égo qui prend le dessus et la survie des siens. Ce genre d'utopie (que j'aimerai être vraie !) est typique des peuples qui n'ont jamais souffert des guerres : les autres savent ce qu'est la misère et comment la loi du plus fort n'est pas qu'un slogan philosophique.

Je veux bien imaginer un système alternatif à celui qu'on connait, de toute façon il y en a, mais le coup de la décroissance faut pas déconner. De toute façon la croissance économique ne se contrôle pas vraiment, on croit en réalité consommant ce que produit la misère des autres pays (Afrique, Asie, etc.).
Within I'm dead, dead, dead, dead.
mordile
Eurynome
Eurynome
Messages : 248
Inscription : samedi 23 déc. 2006 5:02

Re: Politique

Message par mordile »

Les médias et les politiques ont persuadé les gens que croissance va de pair avec emploi. Sarkozy rabâche ça à longueur de temps. Il faut relancer le pouvoir d’achat des Français pour relancer l’économie et l’emploi. A quoi en est-on réduit ?

Je ne suis pas prétentieuse, en économie, je n’assure pas un cachou, je n’y ai jamais rien pigé, qu’on m’expliquerait encore, ça me gonfle tellement que ça ne percute aucun neurone. Pour ce qui est des réalités et des rouages économiques, je fais confiance à ce que raconte Monsieur Vincent Cheynet par exemple, dont les conférences sont disponibles en vidéo sur Internet. Ce qu’il dit me paraît parfaitement viable, mais j’avoue ne pas avoir le bagage adéquat pour porter un jugement critique sur les détails techniques.

Tout ce que je sais en revanche, c’est que nombre d’entreprises, pourtant bien portantes, augmentent encore leur marges en expatriant leur usines à l’étranger. Ce n’est donc pas en consommant que l’on soutient l’emploi. Encore moins en consommant des produits fabriqués à l’étranger.

Que reste-t-il comme emplois prédominants en France ? Les services : on vent du vent. Ca fait bien longtemps déjà qu’on ne produit pas les richesses que nous pourrions produire. En ce sens, nous sommes déjà sur le chemin de la non-croissance, si j’ai bien compris ce que tu dis, Schmiel.

Le modèle économique de la croissance est viable, on le sait, mais il a ses limites. Hors de ces limites, on tombe dans le film d’horreur, et c’est cela que nous devrions tenter d’empêcher, naïf ou non, car nous avons tous un potentiel en terme de CONSCIENCE. On produit à la chaîne de la viande, on manipule le vivant pour produire plus, on épuise la terre, on va à l’encontre de tout bon sens. On fabrique moins cher pour vendre plus, on fait toujours plus, plus, plus… avec de moins en moins. Quand nous serons tous bien malades, quand il n’y aura plus rien à bouffer, on se demandera quelle est vraiment l’importance du pognon. Les modèles économiques actuels ne tiennent pas compte des aspects humains, naturels, philosophiques, etc. C’est du grand n’importe quoi, et tout est fait pour fermer la gueule à ceux qui l’ouvrent et pour faire passer pour de doux rêveurs un peu cul-cul la praline ceux qui voudraient mettre des bâtons dans les roues du système.

Quoi qu’il en soit, je sais bien que les « décroissants » n’ont pas de grandes chances de réussite, et cela va rassurer notre bassiste bien aimé. L’emprise des médias sur les gens est ABSOLUE et TOTALE.
Peut-être aussi irréversible.
Le bon décroissant prône l’abolition de la télévision. Ne pas avoir de poste de télévision permet de cesser de se désinformer et de se créer des besoins imaginaires. Malheureusement, quand la télé est en panne la famille Lambda est en proie à la panique la plus complète ; rendez-vous compte, la terre s’écroule, qu’est-ce qu’on va faire ce soir ? Quel horrible silence ! On est obligés de communiquer…
Les gamins qui ne portent pas de Nike sont la risée de leur camarades, les petites filles qui n’ont pas de Pet Shop à échanger ne suscitent aucun intérêt pour leur copines. Que sommes-nous devenus ?

Une des idées de la pensée « décroissante » est de consommer intelligemment, notamment des produits locaux, vitaux, essentiels. En finir avec le modèle américain, une baraque, tout l’attirail électroménager possible, deux voitures, le dernier portable 3G+ WAP machin chose etc. Si t’as pas tout ça, t’as raté ta vie, tu n’es personne…

Je ne vois pas en quoi une consommation raisonnable (guidée par le bon sens et la mesure) peut nous mener sur le chemin de la guerre civile et de la dictature. Par contre, il me semble bien que ça pourrait bien relancer l’économie et l’emploi au niveau local. Si la vie des PME n’était pas durement mise à rude épreuve par les géants tentaculaires, si, dans le domaine de l’agriculture, le travail des hommes n’était pas usurpé pas les molécules chimiques, nous serions plus nombreux à trouver un boulot humain prés de chez nous…

Naïve ou non, je vis et j’agis le plus possible en accord avec ma conscience, mais le monde occidental en est de plus en plus démuni. C’est ça, d’être un parfait produit de consommation… :dem18:
Pain killer
Avatar de l’utilisateur
kiko
Satan
Satan
Messages : 861
Inscription : vendredi 10 déc. 2004 14:29
Localisation : Melun

Re: Politique

Message par kiko »

Je partage ton analyse Mordile et la conclusion également. J'ai déjà pensé à la solution de production locale, et parfois je me demande si toute cette mondialisation "obligatoire" selon nos gouvernement n'agis pas comme une barrière contre le progrès que serai une consommation raisonnée. :dem20:

Après c'est sur qu'il faut agir sur les comportement et pour cela la pub ne nous aide pas. L'Homme moderne à pris la fâcheuse habitude de tout avoir à toute les saisons...

Rappelez vous lorsque nous étions petit et ne mangions du saumon fumé qu'une fois par an pendant les fêtes... Aujourd'hui il y en a tout le long de l'année dans les rayons.
Fear is the oldest and strongest emotion of mankind
Avatar de l’utilisateur
Schmielden
Kiko
Kiko
Messages : 1155
Inscription : jeudi 09 déc. 2004 15:28
Localisation : Juste derrière toi !

Re: Politique

Message par Schmielden »

C'est bien vrai ce que tu dis, je suis d'accord. Je vais juste remettre une couche contre la décroissance !

Je touche un peu en économie, du coup je peux la ramener. :dem11:
La croissance n'a rien à voir avec l'emploi. L'expatriation n'est pas responsable du chomâge ne France, je vais revenir dessus après !

En plus est-ce qu'on parle de la même chose quand on fait référence à la société de consommation ? Très souvent le peuple s'approprie des termes ou des discours récoltés dans des médias (vidéos internet, télé, magazines...) sans savoir qui a lancé le concept de société de consommation, de capitalisme, de totalitarisme, etc... Ce sont des idées précises et techniques dont les médias se font l'écho et que le peuple s'approprie pour râler. Un exemple (non sociologique) est le terme de fantasme : tout le monde pense que ça signifie à peu près "fantaisie sexuelle". C'est faux, "fantasme" vient de fantôme et Freud utilise ce terme dans sa théorie pour décrire un souvenir refoulé d'ordre sexuel qui serait à l'origine de la névrose. C'est pareil pour capitalisme, consommation, etc. Les gens ont une notion de ce que c'est, qui est souvent très loin de la réalité technique et théorique dont elle est issue.

Je reviens sur la croissance : déjà c'est un concept macro-économique qui est simplement lié au PIB d'un pays. Il provient des richesses produites par un pays (matières premières, matières transformées et services). ça n'a aucun rapport avec l'emploi, si un type trouve le moyen de fabriquer de l'or avec de la merde de chien en prononçant une formule magique, cela ne créera pas d'emploi par contre le PIB va exploser ! Par contre s'il y a décroissance, ça veut dire que ce type n'est plus là et que rien ne le remplace, ça craint quand c'est quelque chose de plus important que de l'or (alimentation, services). Hors le sociétés occidentales sont riches des services, ce qui est le signe que le niveau de vie est bon. En cas de décroissance, ça veut dire qu'on a moins de transports, de divertissement (musique, cinéma, sport), et que les gens vont se faire chier et faire chier le voisin (vous avez jamais fait gaffe que les vieux ont jamais rien de mieux à faire qu'à nous épier et râler parce que la poubelle de la copropriété est mal mise ou que vous avez laissé traîner un truc ! c'est parce qu'ils ont rien d'autre pour intéresser leur existence...). La décroissance ne peut pas être due au fait qu'on gagnerait tous un peu moins, c'est une loi d'économie de marché qui résulte directement du fait que l'Homme est cupide.

L'expatriation fait disparaître quelques emplois en France, ça concerne un très petit nombre d'entreprises mais les médias (qui nous manipule, en fait ce sont surtout les gens qui sont cons de réagir sans se renseigner) le rapporte, ça fait un scandale, on râle contre la mondialisation qui nous appauvrit, etc. ça concerne 2% des entreprises, la même chose que dans les années 70 !

Le problème réel est déjà d'ordre socio-démographique : on est beaucoup et on a un bagage intellectuel et une mentalité qui font de nous des chômeurs. Du travail il y en a dans les transports, les services à la personne, etc. Mais bon on a tous une haute estime de nous mêmes, on a fait des études on va quand même pas ramasser les merdes des vieux, ou conduire une remorqueuse à la con. C'est ça qui crée le chômage des français. Tout le monde veut être patron , mais il n'y en a qu'un seul patron, et il faut des ouvriers pour faire tourner la boite !
Within I'm dead, dead, dead, dead.
Avatar de l’utilisateur
kiko
Satan
Satan
Messages : 861
Inscription : vendredi 10 déc. 2004 14:29
Localisation : Melun

Re: Politique

Message par kiko »

Ton analyse est aussi bonne Schmielden mais il y a deux points qui me chagrines. :dem14:

D'abord, je ne suis pas d'accord sur ta statistique de mondialisation au niveau de l'appartenance des société. Il faut savoir que les capitaux sont détenu par de grands groupes financier qui sont loin d'être français. Le conseil administratif des boites reste français ainsi que les employés mais au dessus il y a souvent une société intermédiaire (étrangère) qui est en rapport avec la maison mère qui est souvent à l'étranger.
Exemple : Ma boite c'est 26000 emplois en France, des dirigeants français, un pdg français mais ont appartient au fond souverain du Quatar.
Donc les 2 % que tu annoncent sont faussés par ce petit jeu administratif économique et mondial.

Deuxièmement c'est par rapport à notre désir de devenir patron. Je suis d'accord avec toi sur le côté intellectuel plus avancé mais pas sur le désir de diriger. Quand je vois autour de moi ceux qui critique le plus ne sont jamais près à prendre la place du patron (moi le premier). Quand a vouloir faire un métier digne de l'intellect je te rejoins complétement mais j'estime que la communication que fait le pays et l'orientation au niveau de l'éducation en sont aussi responsable. La politique du diplôme mène à une France élitiste qui veux faire des très bons mais prendre que le dessus du panier. Ainsi psychologiquement la population n'est pas préparée à cette déception sociale. Mais ne veut on pas l'égalité des chances? Communiquer dans se sens fausse les espoirs et laisse au bord du chemin bon nombre de Phantoms of the society :dem11:

J'aimerai également faire une remarque sur les gens qui adhère ou réfléchissent à la décroissance :
Le termes de décroissance et son action sont employé par des gens qui sont censés lire, écouter, analyser, comprendre, et trouver des solutions communes dans la raison. Dans tout mouvement il y a des chèvres pour ne pas dire moutons qui suivent "bêtement" sans être passé par la case analyse (surement par fainéantise). Ça me rappel une conversation avec une copine qui était anti-nucléaire et qui n'avais aucunes connaissance sur l'atome, son noyau et son cortège d'électrons (Ce qui est une base quand même pour parler nucléaire).
... Mais je vous fait confiance, vous connaissez tous la différence entre un bon chasseur et un mauvais chasseur ! :dem16:
Fear is the oldest and strongest emotion of mankind
Répondre